Nouvelles d’Iran, 14 août

15 08 2009

Quelques informations d’Iran publiées le 14 août en soirée par Revolutionary Road :


  • Noms de 17 centres de détention illégaux dans la province de Téhéran :

Selon les nouvelles publiées par le journal « News » jeudi sur les prisons illégales comme Kahrizak, voilà le nom de 17 centres de détention de la province de Téhéran dont la direction et le contrôle sont suspects :

1. Centre de détention de la police de Téhéran (Shapour)

2. Centre de détention de l’Organisation pour la Protection des Informations Militaires.

3. Centre de détention Amaken.

4.Centre de détention de la Protection des Informations du Ministère de la Défense (connu aussi sous le nom No.64),

5. Centre de détention de la Protection de l’Information du Département de la Police.

6. Centre de détention de la protection de l’information de la Sepah

7. Centre de détention de l’Information de la Sepah

8. Section 209 du ministère de l’information à la prison Evin.

9. Centre de détention de la police de la ville de Shahrray.

10. Centre de détention de l’Organisation de Combat contre la Drogue à Shahr Ray.

11. Centre de détention de la police de Khazaneh (No.160).

12.Centre de détention de la police de la ville de Varamin.

13. Centre de détention de la police de la ville de Shahriar.

14. Centre de détention du bureau du procureur de la zone 7 du tribunal révolutionnaire.

15. Centre de détention de l’Organisation de Combat contre la Drogue à Shahriar.

16.Centre de détention de Kahrizak.

17. Centre de détention de la cave (niveau – 4) du ministère de l’intérieur.

Il ne s’agit là que de centres de détention suspects de la province de Téhéran et aucun d’entre eux n’est sous le contrôle de l’administration des prisons.

  • Menaces et exclusions d’étudiant(e)s résident(e)s dans les dortoirs de l’Université de Téhéran pour avoir chanté « Dieu est grand » (Allah Akbar).

Sous les ordres de Farhad Rahbar, chef de l’Université de Téhéran, les agents de nuit du dortoir des filles sont passés vers 22 heures et ont noté les numéros des chambres où les étudiantes chantaient « Dieu est grand » pendant la nuit.

Au dortoir de l’université des sciences médicales, il n’y a pas d’interdiction contre ça, et on peut entendre chaque nuit des chants « Dieu est grand ».

Mais la même politique de menaces et d’exclusions c’est passé au dortoit de l’Université de Technologie de Sharif où à ce jour, 50 étudiant ont été convoqués par les gardes de l’université et ont été interrogés et menacés pour avoir chanté pendant la nuit.

  • Ali Mohammadi, représentant du leader suprême dans l’organisation Bassidj : Il est de notre devoir de détruire les pensées laïques de l’ennemi.

« Le moyen le plus efficace de faire face à l’ennemi est l’action intellectuelle et politique et le Bassidj peut être efficace dans ce domaine ». Il a ajouté : « les ennemis de la révolution ont toujours essayé de renverser ce régime sacré et il est de notre devoir de détruire leurs pensées laïques. »

  • A propos du projet d’arrestation de Moussavi au conseil supérieur de la sécurité du régime

Ce projet a était donné au conseil en insistant sur le soutien à Ahmadinejad et demandait l’arrestation de Moussavi et dix autres dirigeants « réformateurs » pour mettre fin aux protestations, mais ce projet a été refusé par plusieurs membres du conseil qui pense que son exécution conduirait au renversement du régime.

Parmi les noms de cette liste on trouvait Hossein Mousavi ,Ali Akbar Mohtashami Pour, Mehdi Karroubi, un des enfant d’Hashemi, mais Mohammad Khatami n’y figurait pas.

  • Khatami lors de la prière du vendredi à Téhéran

Sayed Ahmad Khatami, imam de Téhéran, a dit lors de la prière du vendredi : c’est très bien que ceux qui ont insécurité notre environnement ait été jugé par nos tribunaux et à propos de la lettre de Karoubi sur les viols en prison, il a dit que c’était un tissu de mensonges fait par des ennemis comme les USA et Israël et qu’elle ne montrait aucun honneur vis-à-vis du régime islamique.

  • Projet d’attaque contre les bureaux du journal Etemad-e Melli

D’après les rapports reçus, lors de la prière du vendredi 14 août, une déclaration a circulé parmi les gens présents à propos d’une attaque contre les bureaux du journal Etemad-e Melli.

Dans cette déclaration, il est clairement dit qu’Ansar Hezbollah pense que les protestations ne cesseraient pas tant que des gens comme Karoubi et Moussavi peuvent parler et appelle à attaquer le bureau du journal Etemad-e Melli à 16 heures le 15 août.

  • Fermeture de l’université de Téhéran et d’autres universités pour un semestre ?

Le conseil supérieur de la révolution culturelle a un projet de fermeture des universités à travers le pays ou au moins à Téhéran pour un semestre.

Ce projet cherche à empêcher les étudiants de protester au début de l’année universitaire. Ils prévoient de fermer au moins l’université de Téhéran et l’université des sciences médicales, même s’ils ne peuvent pas prévoir la fermeture de toutes les universités du pays. Ils ont des projets d’annoncer ces fermetures sous prétexte de la grippe porcine.


Actions

Information

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :