Iran : Mort d’un militant ouvrier en prison

26 06 2013

Ce 26 juin, l’agence HRANA informe du décès par crise cardiaque du militant ouvrier Afshin Osanloo. Afshin Osanloo, frère de Mansour Osanloo, fondateur du syndicat des travailleurs de la compagnie de bus de Téhéran et Banlieue, était militant syndical dans ce même syndicat. Il avait été condamné à cinq ans de prison pour « assemblée et collusion », c’est à dire pour avoir oeuvré à l’organisation des travailleurs.

Selon l’agence HRANA, après une crise cardiaque à la prison Rejai Shahr (Karaj), il a été transféré le 20 juin à l’hôpital où il est décédé le 22 juin 2013.





Lettre de trois syndicats iraniens au président de l’OIT

6 06 2013

Monsieur le Président de l’OIT,

En raison des conditions économiques difficiles que traverse notre pays, la vie des travailleurs iraniens s’est bien dégradée. Malheureusement, les lois adoptées par le pays ainsi que les protocoles sous-jacents de l’ OIT sont bafoués. Pour vous montrer une partie de la violation des droits des travailleurs, nous attirons votre attention sur ce qui suit :

1) Les salaires de cette année ne correspondent même pas au taux de l’inflation de 35% annoncée par la banque centrale d’Iran ; ils ont été augmentés de 25% ce qui est 10% inférieur au taux officielle de l’inflation. De sorte que Ahmadi , membre du haut conseil de travail a déclaré : « au cours des 12 dernières années, l’augmentation du salaire minimum a été inférieure au taux de l’inflation officiellement déclaré ».

Il s’agit là de la violation de l’article 41 du code du travail et d paragraphe 12 de l’article 3 de la constitution ainsi que l’article 95 de la convention internationale du travail.

Lire le reste de cette entrée »





Hors de l’OIT les assassins du régime islamique !

5 06 2013

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 5 juin 2013 :

Hors de l’OIT les assassins du régime islamique !

Ce 5 juin 2013 s’est ouverte la 102ème conférence de l’Organisation Internationale du Travail à Genève. Comme chaque année, nos camarades du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran ont saisi cette occasion pour protester contre la répression brutale qui s’abat quotidiennement sur les travailleurs d’Iran. Behnam Ebrahimzadeh, Reza Shahabi, Mohammad Jarahi, Sharif Saed Panah, Mozaffar Saleh Nia, Shahrokh Zamani, Pedram Nasrollahi, Rasoul Bodaghi, Abdolreza Ghanbari, Jalil Mohammadi, Mohammad Ghasemkhani, Bahram Saeedi et Mohammad Ehyaee sont quelques uns des militants ouvriers actuellement détenus en Iran pour avoir défendu les droits des travailleurs.

POSTER333-2pdf24

Un régime comme celui de la République Islamique d’Iran qui réprime, emprisonne, torture et parfois même exécute des militants pour leurs activités syndicales n’a rien à faire au sein de l’OIT. En acceptant la présence des représentants de ce régime et de leurs hommes de main, l’OIT se rend complice de cette répression anti-syndicale et anti-ouvrière. L’ensemble des organisations ouvrières iraniennes revendiquent d’ailleurs depuis des années l’exclusion de la République Islamique d’Iran des instances de l’OIT. Plus que des condamnations platoniques, l’exclusion du régime iraniens de l’OIT serait un symbole fort pour exiger le respect des libertés fondamentales des travailleurs, comme le droit de grève, de manifester, de s’organiser et de revendiquer en Iran comme dans les autres pays.

Lire le reste de cette entrée »





Régime islamique d’Iran hors de l’OIT !

5 06 2013

Tract distribué par Free Them Now ! (Campagne pour la libération des militants ouvriers emprisonnés en Iran) à l’occasion de l’ouverture de la 102ème conférence de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) ce 5 juin à Genève :

POSTER333-2pdf24

Libérez les travailleurs emprisonnés !
Régime islamique d’Iran hors de l’OIT !

Quelques uns des militants ouvriers actuellement emprisonnés en Iran :

Behnam Ebrahimzadeh, militant ouvrier et militant des droits des enfants, membre du Comité pour Poursuivre l’Etablissement d’Organisations Ouvrières en Iran, il a déjà purgé trois ans de prison sur une peine de cinq ans, alors que son fils de 14 ans est hospitalisé pour leucémie. Malgré la maladie de son fils, la libération temporaire d’Ebrahimzadeh pour être auprès de son fils ne devrait pas être prolongée et il devra retourner en prison.

Lire le reste de cette entrée »





Les travailleurs municipaux de Suède solidaires des ouvriers iraniens

2 06 2013

Résolution votée le 31 mai 2013, dernier jour du congrès du Syndicat des Travailleurs Municipaux de Suède (Membre de LO, Landsorganisationen i Sverige, principale confédération syndicale suédoise). Le congrès de ce syndicat représente 550.000 travailleurs syndiqués.

POSTER333-2pdf24

Reza Shahabi,membre du bureau du Syndicat des Conducteurs de Bus de Téhéran et Banlieue, a été ramené dans la célèbre prison Evin après une courte période de permission pour traitement médical. Shahabi a, depuis la grande grève des conducteurs de bus en 2007, était emprisonné à plusieurs reprises, battu et violemment torturé. Il purge actuellement une peine de quatre ans de prison pour « propagande contre l’Etat », un euphémisme et une traduction pour ses tentatives de créer un syndicat indépendant.

Lire le reste de cette entrée »





1er Mai des conducteurs de bus à Téhéran

2 05 2013

Rassemblement du Syndicats des Travailleurs de la Compagnie de Bus Vahed de Téhéran et de sa Banlieue à l’occasion du 1er Mai 2013 :





Résolution en solidarité avec les travailleurs emprisonnés et les prisonniers politiques en Iran

26 01 2013

Free Them Now ! (Campagne pour la Libération des Travailleurs Emprisonnés en Iran), 26 janvier 2013 :

Résolution en solidarité avec les travailleurs emprisonnés et les prisonniers politiques en Iran

Le régime en Iran a de nouveau franchi un cap de sa persécution des militants ouvriers, avec un plus grand nombre d’arrestations et le harcèlement à l’encontre de ceux qui sont déjà en prison et leurs familles. Ces militants en prison n’y sont que pour leurs activités syndicales. Ils doivent être libérés immédiatement et sans condition.

Behnam Ebrahimzadeh, un militant ouvrier et des droit des enfants, membre du Comité pour Poursuivre la Mise en Place d’Organisations Ouvrières en Iran, a été arrêté en juin 2010 et condamné à 5 ans de prison pour son activité syndicale. Actuellement, Nima, son fils âgé de 13 ans, est gravement atteint d’un cancer et le régime criminel refuse de permettre à son père de sortir pour être à ses côtés. Suite aux pressions de sa famille et de campagnes, Ebrahimzadeh a obtenu une visite d’une demi-heure le 14 janvier puis une libération temporaire le dimanche 20 janvier pour deux jours. Cependant, Ebrahimzadeh a besoin d’être aux côtés de son fils pendant toute la durée de son traitement.

Lire le reste de cette entrée »