Hors de l’OIT les assassins du régime islamique !

5 06 2013

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 5 juin 2013 :

Hors de l’OIT les assassins du régime islamique !

Ce 5 juin 2013 s’est ouverte la 102ème conférence de l’Organisation Internationale du Travail à Genève. Comme chaque année, nos camarades du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran ont saisi cette occasion pour protester contre la répression brutale qui s’abat quotidiennement sur les travailleurs d’Iran. Behnam Ebrahimzadeh, Reza Shahabi, Mohammad Jarahi, Sharif Saed Panah, Mozaffar Saleh Nia, Shahrokh Zamani, Pedram Nasrollahi, Rasoul Bodaghi, Abdolreza Ghanbari, Jalil Mohammadi, Mohammad Ghasemkhani, Bahram Saeedi et Mohammad Ehyaee sont quelques uns des militants ouvriers actuellement détenus en Iran pour avoir défendu les droits des travailleurs.

POSTER333-2pdf24

Un régime comme celui de la République Islamique d’Iran qui réprime, emprisonne, torture et parfois même exécute des militants pour leurs activités syndicales n’a rien à faire au sein de l’OIT. En acceptant la présence des représentants de ce régime et de leurs hommes de main, l’OIT se rend complice de cette répression anti-syndicale et anti-ouvrière. L’ensemble des organisations ouvrières iraniennes revendiquent d’ailleurs depuis des années l’exclusion de la République Islamique d’Iran des instances de l’OIT. Plus que des condamnations platoniques, l’exclusion du régime iraniens de l’OIT serait un symbole fort pour exiger le respect des libertés fondamentales des travailleurs, comme le droit de grève, de manifester, de s’organiser et de revendiquer en Iran comme dans les autres pays.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Assassinat de Sakine Cansiz, Fidan Dogan, et Leyla Soylemez à Paris

13 01 2013

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 12 janvier 2013 :

C’est avec colère et tristesse que nous avons appris l’exécution de Sakine Cansiz, Fidan Dogan, et Leyla Soylemez, trois militantes kurdes réfugiées de Turquie, dans la nuit du 9 au 10 janvier dans les locaux du Centre Culturel Kurde de Paris.

Au-delà des divergences politiques, les membres de l’Initiative Communiste-Ouvrière se sont à plusieurs reprises retrouvés aux côtés de militantes et militants kurdes parisiens, comme lors des protestations contre les exécutions de prisonniers politiques par le régime islamique d’Iran et en particulier après l’exécution de Farzad Kamangar, poète, enseignant et militant ouvrier du Kurdistan d’Iran, assassiné le 9 mai 2010.

Lire le reste de cette entrée »





République Islamique d’Iran, hors de l’OIT !

31 05 2012

Appel du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (Organisation à l’Etranger – France / Suisse) et de l’Initiative Communiste-Ouvrière pour le rassemblement à Genève le 6 juin 30 mai 2012 :

Un régime qui emprisonne, persécute et assassine des militants ouvriers n’a pas sa place à l’OIT !

République Islamique d’Iran hors de l’OIT !

Du 30 mai au 14 juin 2012 se tient à Genève la conférence annuelle de l’OIT (Organisation Internationale du Travail). Une fois encore, malgré la revendication de tous les véritable militants ouvriers iraniens, de l’ensemble des organisations syndicales indépendantes et des groupes et partis de l’opposition au régime iranien, la République Islamique est l’invitée officielle de cette conférence, avec de pseudos « représentants des travailleurs » qui ne représentent que les agents et les flics du régime dans les entreprises pour réprimer les travailleurs.

En Iran, les seuls représentants légitimes des travailleuses et des travailleurs sont en prison, parfois même condamnés à mort, ou subissent quotidiennement la répression et les pressions du régime. Les syndicats indépendants comme ceux de la Compagnie de Bus de Téhéran et du Complexe d’Haft Tapeh et comités de travailleurs subissent la répression et les arrestations de leurs militants.

Lire le reste de cette entrée »





Solidarité avec la population de Tunisie face à la répression ! « Nadha » dégage !

12 04 2012

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 11 avril 2012 :

Depuis la rive nord de la Méditerranée, c’est avec colère, rage et émotion que nous avons vu la violente répression qui s’est abattue à Tunis. Samedi 7 avril déjà, c’est avec une brutalité digne du régime de Ben Ali que les forces de répression ont dispersé une manifestation de jeunes chômeurs qui ne revendiquaient que leur droit le plus élémentaire à avoir un emploi. Dimanche 9 avril, journée des martyrs, un pas de plus a été franchi dans la violence de la répression, avec des miliciens islamistes intervenant aux côtés de la police pour agresser des manifestantes et des manifestants. L’Initiative Communiste-Ouvrière, qui avait applaudi la formidable révolution de 2011 en Tunisie, affirme son entière solidarité avec la population de Tunisie face à la répression du régime de Ennadha.

Une fois encore, les forces réactionnaires de l’islamisme politique montrent leur véritable visage. Que ce soit en Iran en 1979, en Tunisie, en Egypte ou en Libye aujourd’hui, les partis islamistes promettent monts et merveilles tant qu’ils sont dans l’opposition, ils jurent qu’ils ne s’en prendront pas aux libertés, et, comme les réactionnaires nationalistes et racistes d’Europe, se laissent aller à la démagogie populiste. Une fois au pouvoir, leur rôle est toujours le même : écraser les révolutions et les aspirations de la population à la liberté, à l’égalité et au pain. Avant même la répression policière de manifestations samedi et lundi, deux libres penseurs, Ghazi Béji et Jabeur Mejri, ont été condamnés à sept ans et demi de prison ferme, et il est important de noter que le directeur de la chaîne de télévision Nessma est poursuivi pour avoir diffuser le dessin animé Persépolis. En 1979 aussi, Khomeiny, revenant de son exil doré en France, avait promis qu’il ne remettrait pas en cause les libertés que la population iranienne venait de conquérir en renversant la dictature Shah. Très vite, des agressions de plus en plus violentes ont été menées par les islamistes du Hezbollah contre les femmes, les communistes, les militants progressistes et plus largement contre toutes celles et tous ceux qui continuaient à lutter pour les idéaux de la révolution de 1978-1979, puis c’est une des plus féroces répressions du dernier quart du 20ème siècle qui s’est abattue sur la population d’Iran, avec l’exécution de dizaines de milliers de prisonniers politiques.

Lire le reste de cette entrée »





Aux peuples d’Israël, d’Iran, et du monde entier… Paix entre nous, guerre aux tyrans !

29 03 2012

Message publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière, 29 mars 2012 :

Aux peuples d’Israël, d’Iran, et du monde entier…

Paix entre nous, guerre aux tyrans !

A vous toutes et tous nos chers camarades, à vous toutes et tous qui, que ce soit dans un atelier d’Iran Khodro à Téhéran ou sur le port d’Haïfa vendez, comme nous, votre sueur pour vivre, à vous toutes et tous qui, comme nous, travaillez de plus en plus dur pour un salaire toujours plus misérable, que ce soit en Israël, en Iran ou ailleurs, à vous toutes et tous qui crevez du chômage que ce soit à Sanandaj ou à Tel Aviv, à vous toutes et tous nos chers frères et sœurs humains,…

La manifestation du samedi 24 mars à Tel Aviv contre les menaces de guerre contre l’Iran et les dizaines de milliers de messages qui sont envoyés directement entre habitant(e)s d’Israël et d’Iran pour dire qu’ils refusent cette guerre, est un message d’espoir d’un monde meilleur non seulement pour le Moyen-Orient mais pour toute l’humanité.

Lire le reste de cette entrée »





Grève de la faim des réfugiés de Wurtzbourg : Messages de solidarité

29 03 2012

Deux messages de solidarité de France avec les grévistes de la faim de Wurtzbourg :

Solidarité avec les réfugiés en grève de la faim à Wurztbourg

Nous, militant(e)s de l’Initiative Communiste-Ouvrière, tenons à exprimer notre solidarité avec les réfugiés iraniens en grève de la faim à Wurzbourg (Bavière, Allemagne).

Avec notre soutien inconditionnel, nous envoyons aux grévistes de la faim nos salutations fraternelles et nos souhaits pour une obtention immédiate du statut de réfugié politique et la fin des conditions d’hébergement inhumaines imposées aux demandeurs d’asile de Wurtzbourg.

Lire le reste de cette entrée »





Rassemblement à Lyon à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes

7 03 2012

A l’occasion de la journée internationale des femmes,nous allons effectuer un rassemblement le samedi 10 mars 2012 sur la place Bellecour à Lyon à partir de 15h au 17 pour célébrer la journée des femmes (8 mars) et dans le but de défendre les droit des femmes et particulier les femmes iraniennes.

Nous invitons tous ceux qui luttent pour la liberté à nous joindre afin de mettre fin à cette barbarie en nous accompagnant dans cette vois qui nous mènera vers la liberté et l’égalité.

Premiers signataires : Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, Initiative Communiste-Ouvrière