Mahshar : La grève dans la pétrochimie continue

2 10 2011

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 2 octobre 2011 :

La grève des ouvriers de la pétrochimie continue. Il y a 6.500 ouvriers en grève et ils ont annoncé que tant que les intermédiaires sous-traitants n’auront pas disparus, la grève continuerait. Les forces de sécurité du régime ont arrêté trois travailleurs : Mohammad Baagher Baagheri et Mansour Abbasi (représentants des ouvriers) et Jaasem Badraani.





Déclaration des ouvriers d’Iran pour le 1er Mai 2011

4 05 2011

A l’occasion de la journée internationale des travailleurs le 1er Mai, sept organisations ouvrières iraniennes ont publié une déclaration dénonçant les les violations des droits les plus fondamentaux des travailleurs en Iran. « Alors qu’à travers le monde, les travailleurs lutteront avec joie et passion le 1er Mai et que les protestations de millions d’entre eux contre leurs conditions de vie secoueront le monde, les travailleurs iraniens ne sont pas seulement privés des droits sociaux d’établir leurs organisations et de manifester dans la rue, mais font en plus face aux attaques les plus violentes contre leurs vies et leurs conditions de vie », indique cette déclaration. La déclaration décrit brièvement la situation actuelle des ouvriers iraniens et met en avant les nombreux problèmes auxquels ils doivent faire face.

Ces sept organisations ouvrières sont le Syndicat des Travailleurs de la Compagnie de Bus de Téhéran et Banlieue, le Syndicat Libre d’Iran, le Comité pour Reconstruire le Syndicat des Travailleurs de la Peinture et de la Décoration, le Comité pour Reconstruire le Syndicat des Ouvriers de la Mécanique et de la Métallurgie, le Centre de Défense des Travailleurs, le Comité pour Poursuivre la Construction de Coalitions Ouvrières et le Comité de Coordination pour Aider à la Construction d’Organisations Ouvrières.

Déclaration :

 » La réponse à toute critique ou revendication des droits des travailleurs est l’arrestation et la prison ; le soi-disant plan de « subventions ciblées » qui a été lancé par les capitalistes au pouvoir avec l’aide des organisations capitalistes internationales continue à détruire les vies et les conditions d’existences de millions de familles ouvrières, et personne n’a le droit d’exprimer librement son opinion à ce sujet; avec la hausse vertigineuse des prix de l’énergie et les fermetures d’usines, des centaines et des milliers d’ouvriers rejoignent chaque jour les millions de chômeurs, et en même temps les lois sur l’assurance-chômage sont changées au détriment des travailleurs ; les hôpitaux et les centres médicaux collectent prélèvent des travailleurs et de nouveaux obstacles sont mis en place pour bénéficier de la retraite ; l’assurance des ouvriers de la construction est rendue inefficace par le labyrinthe des couloirs de bureaux ; et alors qu’ils ont pris des mesures qui vont augmenter le prix des denrées de base à un rythme alarmant, ils ont de façon insultante augmenter le salaire minimum des travailleurs de 9% ». (…)

Lire le reste de cette entrée »





Début de la troisième semaine de grève dans la pétrochimie

25 04 2011

HNS Infos, 25 avril 2011 :

Poursuite de la grève des travailleurs de produits pétrochimiques pour la troisième semaine ; de plus en plus de voix appellent à participer à la grève.

Le site internet Iran Khabar a signalé le 17 avril que des milliers de travailleurs du pétrole sous contrat dans le complexe pétrochimique de la ville de Mahshahr située dans la province du Khuzestan, non loin des villes d’Abadan et d’Ahvaz continuent leur grève pour la troisième semaine.

Un certain nombre d’entreprises du régime et le directeur du complexe ont essayé dans les derniers jours plusieurs manœuvres, pour prévenir la propagation de la grève en accordant plus d’engagements et de promesses, mais les travailleurs sous contrat ont ignoré ces promesses qu’ils jugent vides et non tenues et on rejoint les piquets de grève. Ils ont scandé des slogans contre le régime de coopératives.

Les grévistes ont annoncé que jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites, et les sociétés intermédiaires sous traitantes éliminées ou mieux contrôlées, ils continueront leur grève.





Abadan : Deuxième jour de grève dans les raffineries

19 04 2011

Dans un communiqué daté du 19 avril 2011, et alors que dix mille travailleurs de la pétrochimie de Mahshar en sont à leur onzième jour de grève, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) indique dans un communiqué que les travailleurs des raffineries de Abadan (Khuzestan) commencent leur deuxième jour de grève.

Lundi 18 avril, en effet, les ouvriers des entreprises de sous-traitances des raffineries de Abadan ont manifesté et se sont mis en grève pour avoir des contrats directs avec les raffineries et plus des contrats temporaires par le biais des entreprises de sous-traitances, revendications similaires à celles des ouvriers de la pétrochimie de Mahshar. Mardi 19 avril, les ouvriers continuent leur grève.





Dixième jour de grève dans la pétrochimie

19 04 2011

Lundi 18 avril, au dixième jour de grève dans l’industrie pétrochimique de Mahshar (Khuzestan), le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran indique dans un communiqué que tôt dans la matinée de nombreux travailleurs s’étaient rassemblés devant le site de Bandar Imam.

Aussi, la direction du complexe pétrochimique de Amir Kabir a finalement accepté de négocier avec une délégation de représentants des ouvriers. Les ouvriers ont désigné 25 des leurs comme délégués pour les négociations qui commencent le mardi 19 avril. Les travailleurs ont annoncé que la grève ne prendrait fin qu’une fois leurs revendications satisfaites, en particulier la signature de contrats directs avec le complexe et non par le biais de sous-traitants, impliquant l’égalité en matière de salaire et de droits entre tous les ouvriers.





Neuvième jour de grève dans la pétrochimie

18 04 2011

Dans un communiqué daté du dimanche 17 avril 2011, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) indique que, n’ayant toujours pas eu de réponses de la part des autorités et des patrons, les travailleurs de la pétrochimie de la zone de Mahshar (Khuzestan) continuent leur grève.

Dimanche 17 avril, d’importantes protestations ouvrières ont eu lieu auxquelles se sont joint les membres des familles des ouvriers grévistes. Ces derniers jours des manifestations et sit-in ont eu lieu devant différents sites de l’industrie pétrochimique de la région comme à Bandar Imam, Amir Kabir, Farj, etc. pour étendre la grève. Dimanche 17 par exemple, environ 1100 personnes se sont rassemblées devant le complexe pétrochimique de Bandar Imam, 800 à Amir Kabir, etc. Au complexe pétrochimique de Marun, ce sont 700 travailleurs qui se sont rassemblés et un millier d’ouvriers sont en grève. Dimanche 17 avril, ce sont neuf sites pétrochimiques de la région qui sont touchés par la grève, une grève qui est suivie par environ 10.000 travailleurs en tout. A Amir Kabir, les travailleurs ont manifesté en scandant « justice ! justice ! ».





Huitième jour de grève des ouvriers de la pétrochimie

17 04 2011

Dans un communiqué daté du samedi 16 avril, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran salue le huitième jour de grève des ouvriers de la pétrochimie de Mahshar (Kuzhestan). Des milliers d’ouvriers sont, selon le communiqué, toujours en grève, malgré les tentatives d’intimidation et de division par la direction et les forces de répression, et la grève touche désormais huit sites de l’industrie pétrochimique de la région. La forte présence des forces de répression rend difficile la liaison et la coordination entre les ouvriers en grève de différents sites, mais la grève continue.

Le communiqué indique que les ouvriers se sont rassemblés jeudi 14 et samedi 16 avril devant les bureaux de la direction où ils ont scandé des slogans.