Exécutions par lapidation en Iran

24 12 2010

Amnesty International, 23 décembre :

En Iran, l’«adultère en étant marié» est obligatoirement puni de l’exécution par lapidation. Malgré l’annonce d’un moratoire sur cette méthode d’exécution en 2002, les lapidations continuent. Dans ce document, Amnesty International demande aux autorités iraniennes de respecter pleinement le moratoire, notamment en s’assurant que toutes les personnes condamnées à la lapidation ne seront pas exécutées par d’autres moyens. L’organisation demande aussi que soient dépénalisées les relations sexuelles consensuelles entre adultes, et que les avocats qui plaident dans des affaires de lapidation puissent faire leur travail sans craindre d’être persécutés.

Lire le document en HTLM
Lire le document en PDF

Document aussi disponible :
En anglais (english)
En espagnol (Español)
En arabe ( العربية )
En farsi ( فارسی )


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :